Repenser l’entreprise autour de l’homme du 21e siècle

Bienvenue dans ce premier numéro d’EH21. Au-delà de ce magazine trimestriel, EH21 a pour vocation d’offrir une plateforme d’échange d’idées et surtout d’expériences pour apporter des solutions concrètes aux défis que pose ce 21e siècle dans notre vie professionnelle.

EH21 se veut pluraliste et ce faisant susciter et accueillir un débat ouvert à toutes les orientations philosophiques. Poser les questions qui interpellent, s’inspirer des initiatives innovantes, encourager les démarches qui replacent l’entreprise au service de l’homme et l’homme au service cette même entreprise, c’est l’invitation que nous vous lançons, cher lecteur, et bientôt nous l’espérons, cher contributeur.

Pour ce premier numéro, nous avons choisi de nous pencher sur ces nouvelles approches de gestion de l’innovation empruntées aux start-up et mises en applications dans les entreprises les plus performantes. En vous invitant à repenser l’entreprise, aussi bien sous l’angle de l’acte d’entreprendre que sous celui de l’organisation, nous entendons non seulement questionner la réalité actuelle que contribuer à sa transformation. En effet, comme nous l’explique Luc de Brabandere, c‘est cette transformation même qui définit l’innovation.

Un fil conducteur dans toutes ces approches : la place centrale de l’homme, au service duquel se déploie le processus, la collaboration et l’écoute qui le nourrissent, l’épanouissement personnel et la performance collective qui en résultent.

A travers différents témoignages, l’équipe de rédaction d’EH21 étoffée et renouvelée souhaite que vous vous appropriiez cette revue : l’homme, c’est chacun d’entre vous. C’est dans cet esprit que nous souhaitons accueillir vos propres réflexions sur notre site www.eh21.be où nous vous invitons à réagir, poser vos questions et partager vos expériences.

Bonne découverte et à bientôt sur EH21.be

Xavier Deleval

Luc de Brabander – Créativité et innovation, les faux synonymes
,

Créativité et innovation, les faux synonymes

Pour bien comprendre ce qu’est la créativité et ce qu’est l’innovation – et plus important encore en quoi ces deux concepts sont radicalement différents – nous nous appuierons sur les travaux de l’école dite de « Palo Alto » qui a bien distingué deux types de changement, celui de la réalité et celui la perception de la réalité, mais a aussi montré à quel point les deux sont nécessaires.
Etienne de Callataÿ, Economiste et Cofondateur d’Orcadia AM
,

Le plaisir altruiste, aussi une affaire de bon placement

Demandez-le à un proche… ou demandez-le vous vous-même : à la question de savoir parmi les activités récentes quelles sont celles qui ont apporté le plus de satisfaction, il est vraisemblable que, à côté de la lecture d’un bon roman ou de la vision d’un chouette film, la réponse soit telle ou telle action qui aura consisté à rendre service à autrui. De cette micro-enquête ressortira que donner du temps est en fait se donner du bon temps, que faire plaisir est largement compatible avec se faire plaisir. Et les études sur le bonheur menées à une large échelle (voir, par exemple, Bruno Frey) confirment la chose.