« Il faut croire en ces jeunes et leur donner les meilleurs outils pour qu’ils s’émancipent. Car ce sont les futurs acteurs de la transition économique, écologique et solidaire dans laquelle s’inscrit la Région bruxelloise »,disait Barbara Trachte, secrétaire d’Etat bruxelloise à la Transition économique.

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres Partenaires et Abonnés.
Se connecter S’abonner