A force de la voir distribuer des bâtons pour se faire battre, la politique se trouve discréditée. Certes, ce n’est pas neuf, comme l’illustrent les caricatures d’Honoré Daumier, né il y a plus de deux siècles. Aujourd’hui, pour les Belges francophones, deux faits se télescopent dans l’actualité pour alimenter un ressentiment à l’encontre des hommes et femmes politiques.

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres Partenaires et Abonnés.
Se connecter S’abonner