C’est un tableau bien sombre de l’économie américaine que nous présente Joseph Stiglitz, prix Nobel d’économie, dans son dernier ouvrage Peuple, pouvoir et profits.

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres Partenaires et Abonnés.
Se connecter S’abonner