Michel Forges tire sa révérence en tant que bâtonnier de l’Ordre français du barreau de Bruxelles. Il fait le bilan de deux années judiciaires intenses qui ont été marquées par un séisme sans précédent qu’il a fallu affronter avec courage et de manière solidaire.

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres Partenaires et Abonnés.
Se connecter S’abonner