« L’humanité se métamorphose sous nos yeux. Jamais son aventure n’a été aussi prometteuse, ni aussi hasardeuse », écrit Amin Maalouf dans le prologue de son dernier livre Le naufrage des civilisations.

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres Partenaires et Abonnés.
Se connecter S’abonner